Questions fréquentes

Questions fréquentes2022-06-09T15:46:28+02:00
A quelle fréquence le Répertoire est-il mis à jour ?2022-05-10T00:10:41+02:00
Sur le site Web du CBIP, le Répertoire est mis à jour régulièrement (au moins trois fois par mois).
Les nouveaux principes actifs et les principaux changements qui présentent un intérêt pour la pratique générale sont annoncés et commentés chaque mois dans un article “Informations récentes” publié dans nos “Actualités”, et ensuite aussi dans les Folia.
Comment notifier un effet indésirable d’un médicament ?2022-05-09T23:24:00+02:00
  • Cliquez sur ‘Notifier des effets indésirables’ dans la barre de navigation sur la page d’accueil (rubrique Contact).
  • Vous pouvez également cliquer ici pour obtenir directement la ‘Fiche électronique‘ ou en format ‘PDF‘, qui vous permet de signaler une suspicion d’effets indésirables
  • En cliquant ici vous pouvez consulter la ‘Liste‘ des médicaments portant un symbole  (triangle noir) dans le Répertoire Commenté des Médicaments. Ces médicaments sont soumis à une surveillance particulière et pour ceux-ci la notification d’effets indésirables au Centre Belge de Pharmacovigilance est encouragée. Le symbole  a pour objectif d’attirer l’attention dans nos publications sur des spécialités à base d’un nouveau principe actif, des nouveaux médicaments biologiques, des médicaments enregistrés sous certaines conditions ou dans des circonstances exceptionnelles, et des médicaments pour lesquels des études d’innocuité sont exigées au fabricant. Le Centre de Pharmacovigilance suit ces médicaments de près; en cas de suspicion d’effet indésirable avec ces médicaments, il est très important de le notifier, même en cas de doute quant à la relation de causalité [voir Folia de juillet 2013]. Les spécialités conservent le symbole en principe pendant 5 ans, mais ce délai peut être prolongé. Le symbole  figure dans le RCP et la notice pour le public des spécialités concernées. Une liste des médicaments concernés par le symbole , mise à jour mensuellement, peut être consultée sur le site Web de l’AFMPS: www.afmps.be.
Comment savoir si un médicament dispose de matériel approuvé dans le cadre d’activités de minimisation des risques (Risk Minimization Activities – RMA) ?2022-05-09T23:24:57+02:00
Pour certains médicaments, des activités de minimisation des risques (Risk Minimization Activities ou RMA) supplémentaires sont exigées, en dehors du RCP et de la notice, pour garantir un usage aussi sûr que possible [voir Folia de mars 2015]. Il peut s’agir entre autres de matériel éducatif et de brochures.
Les spécialités concernées sont désignées dans le Répertoire par un triangle orange . En cliquant sur ce symbole, on est dirigé vers le site Web de l’AFMPS, à partir duquel vous pouvez télécharger les documents pour les différentes spécialités.
Comment savoir si un médicament est soumis à prescription médicale ?2022-05-09T23:26:48+02:00

Le sigle “R/” repris au niveau des conditionnement concernés indique que la spécialité est soumise à prescription.

Certains médicaments peuvent être obtenus non seulement sur prescription, mais aussi “sur demande écrite du patient”; le cas échéant, cela est mentionné au niveau de la spécialité par le sigle “(R/)”.

A partir de janvier 2020, la prescription électronique sera obligatoire.

Comment savoir si un médicament peut aussi être obtenu sur demande écrite du patient ?2022-05-10T00:11:26+02:00

Certains médicaments peuvent être obtenus non seulement sur prescription, mais aussi “sur demande écrite du patient”; le cas échéant, cela est mentionné au niveau de la spécialité par le sigle “(R/)”.

J’ai trouvé une erreur dans le Répertoire2022-05-10T00:12:59+02:00
Toutes vos questions et suggestions sont fortement appréciées par le CBIP et traitées le plus rapidement possible. En fonction du sujet de celles-ci, vous pouvez contacter le CBIP à une des adresses suivantes:
  • les textes des publications du CBIP (Répertoire, Folia, Bon à Savoir, Formulaire de soins aux Personnes Agées, Fiches de Transparence, modules de l’Auditorium)
  • les questions liées à la pratique clinique
  • les médicaments et leur fiche technique (remboursement, cadre légal, prix,…)
  • les groupes DCI (Dénomination Commune Internationale)
  • la disponibilité (ou l’indisponibilité) des médicaments
  • les aspects techniques du site Web, y compris le Répertoire en ligne
  • l’application smartphone/tablette du Répertoire pour Android et iOs
  • la base de données disponible en téléchargement
  • les liens vers le site Web du CBIP
Le RCP et/ou la notice pour le public mènent à une autre spécialité2022-05-10T00:14:27+02:00
Pensez-vous avoir trouvé une erreur? Signalez-la à specialites@cbip.be
Les liens vers le RCP (notice scientifique) et vers la notice pour le public sont fournis par l’Agence Fédérale des Médicaments et Produits de Santé (AFMPS); le CBIP signale les erreurs présumées à l’AFMPS.
Important!
Régulièrement, plusieurs dosages ou formes pharmaceutiques d’un médicament sont regroupés dans un seul document (RCP ou notice). Si le document reprend le nom de marque correct, mais p.ex. un autre dosage, il suffit souvent de regarder plus loin dans le document. Pour faciliter la navigation, vous pouvez rechercher des marques-pages dans le document pdf (voir impression écran).
Les voies d’administration dans le Répertoire2022-05-09T23:59:55+02:00

Les voies d’administration et les formes pharmaceutiques sont mentionnées en fonction des données provenant du Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP). Nous utilisons les termes normalisés de l’EDQM (European Directory for the Quality of Medicines & Healthcare) ou des termes dérivés. Les termes normalisés et leur définition peuvent être consultés sur https://standardterms.edqm.eu/stw/default/index.

Médicaments et dopage dans le sport2022-05-10T00:00:38+02:00
Dans le cadre du dopage dans le sport, la liste WADA (World Anti-Doping Agencywww.wada-ama.org) reprend les substances et les méthodes interdites. Cette liste est mise à jour chaque année. Dans le Répertoire, deux symboles sont utilisés en ce qui concerne les médicaments et le dopage.
  • Le symbole  est utilisé pour (1) les spécialités qui sont toujours interdites (que ce soit dans le cadre ou non d’une compétition, et ce dans tous les sports), (2) les spécialités qui ne sont interdites que dans le cadre d’une compétition, et (3) les spécialités qui ne sont interdites que dans certains sports.
    • Les sportifs d’élite sont tenus de demander de manière proactive une “Autorisation d’Usage à des fins Thérapeutiques” (AUT) lorsqu’ils doivent utiliser un tel médicament pour des raisons médicales.
    • Les sportifs qui ne sont pas des sportifs d’élite peuvent soumettre préalablement une demande d’AUT, ainsi qu’après un contrôle antidopage (rétroactivement), mais si la demande est refusée, une procédure disciplinaire peut être ouverte.
    • Passer le curseur sur les symboles de dopage sur le site Web pour afficher plus de détails.
  • Le symbole  est utilisé pour (1) les spécialités à base de codéine ou d’éthylmorphine (qui peuvent entraîner un contrôle positif pour la morphine), (2) les spécialités à base de corticostéroïdes qui ne sont pas administrées par voie orale, intraveineuse, intramusculaire ou rectale, et (3) les spécialités à base d’adrénaline en association à des anesthésiques. Ces médicaments avec le symbole  ne sont pas interdits, mais peuvent toutefois entraîner un contrôle de dopage positif. Leur utilisation doit être signalée au médecin contrôleur.
  • En cas de contrôle antidopage, il est préférable que les sportifs notent systématiquement sur le formulaire de contrôle antidopage tous les médicaments qu’ils ont pris durant les 7 jours précédant le contrôle.
  • Pour plus de détails sur la lutte contre le dopage, nous renvoyons aux sites Web de la Communauté française (www.dopage.be) et de la Communauté flamande (www.dopinglijn.be).
Où puis-je trouver l’application Android & iOS ?2022-05-10T00:09:35+02:00

Vous trouverez nos applications mobiles du Répertoire dans leur boutique en ligne respective, Google Play Store (Android) ou Apple Store (iOS), en cherchant avec le terme « CBIP ».

Pourquoi un médicament n’est pas repris dans le Répertoire ?2022-05-10T00:02:06+02:00
  • Dans le Répertoire ne sont repris que les produits enregistrés (autorisés) comme médicaments.
  • En officine, on trouve aussi des produits qui ne sont pas enregistrés comme médicaments, tels que les compléments alimentaires et les produits cosmétiques qui ont parfois le même aspect que les médicaments; ces produits ne sont pas repris dans le Répertoire.
  • Les spécialités à usage hospitalier (mention U.H.)
    • seul le plus petit conditionnement est mentionné sur le site Web (environnement public). Tous les conditionnements U.H. commercialisés seront prochainement repris dans les environnements hospitaliers (hôpital et ambulatoire) de notre site Web (actuellement en développement),
    • les spécialités à usage hospitalier suivantes ne sont pas encore reprises dans le Répertoire:
      • les produits radiopharmaceutiques
      • la nutritrion parentérale
      • certains gaz médicaux
  • Les préparations magistrales ne sont mentionnées dans le Répertoire que lorsqu’il n’existe pas d’alternative adéquate en spécialité. Le Formulaire Thérapeutique Magistral (FTM), édité par l’AFMPS, reprend des préparations magistrales validées en matière de préparation et de stabilité, et a été choisi autant que possible comme référence.
  • Une spécialité a récemment été commercialisée mais la firme ne l’a pas encore (ou trop tardivement)  notifiée auprès de l’AFMPS.
Principe(s) actif(s) et dosage d’une spécialité2022-05-10T00:02:58+02:00

Pour chaque spécialité, la composition en principes actifs est donnée en utilisant la version française de la Dénomination Commune Internationale (DCI, International Non-Proprietary Name ou INN) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), lorsque celle-ci est disponible. Une molécule peut être disponible sous forme de sel, d’ester ou d’un autre dérivé. Lorsque le dosage mentionné du médicament se rapporte à la molécule entière (p.ex. sel ou ester), la partie ajoutée est mentionnée dans le Répertoire après une virgule, p.ex. “morphine, sulfate”. Lorsque le dosage mentionné du médicament se rapporte uniquement à la composante active de la molécule, la partie ajoutée est mentionnée dans le Répertoire entre parenthèses, p.ex. “naloxone (chlorhydrate)”. L’hydratation des molécules n’est pas prise en compte.

Qu’est-ce que le Répertoire Commenté des Médicaments ?2022-05-10T00:16:00+02:00
Le Répertoire est édité par le “Centre Belge d’Information Pharmacothérapeutique” (CBIP). Pour plus d’informations sur le CBIP, cliquez ici.
L’objectif du Répertoire Commenté des Médicaments est de diffuser auprès des professionnels de la santé une information sur les médicaments indépendante et utilisable dans la pratique.
Que signifie l’abréviation RCP ?2022-05-10T00:12:27+02:00
RCP signifie ‘Résumé des Caractéristiques du Produit’ (anciennement appelé ‘notice scientifique’).
Le RCP peut être consulté dans le Répertoire en ligne en cliquant sur la  (grande gélule bleue) au niveau du conditionnement.
Chaque médicament possède une notice pour le public (qui se trouve dans l’emballage du médicament) et un résumé des caractéristiques du produit ou RCP (destiné plus particulièrement aux professionnels de la santé). Ces deux documents ont été approuvés lors de l’autorisation de mise sur le marché (ou enregistrement du médicament) et constituent l’information et la référence de base pour la prescription, la délivrance et l’utilisation appropriées et sûres du médicament.
Que signifie le triangle noir à côté d’une spécialité ?2022-05-10T00:15:03+02:00
Le symbole “triangle noir”  a pour objectif d’attirer l’attention dans nos publications sur des spécialités à base d’un nouveau principe actif, des nouveaux médicaments biologiques, des médicaments enregistrés sous certaines conditions ou dans des circonstances exceptionnelles, et des médicaments pour lesquels des études d’innocuité sont exigées au fabricant. Le Centre de Pharmacovigilance suit ces médicaments de près; en cas de suspicion d’effet indésirable avec ces médicaments, il est très important de le notifier, même en cas de doute quant à la relation de causalité [voir Folia de juillet 2013]. Les spécialités conservent le symbole en principe pendant 5 ans, mais ce délai peut être prolongé. Le symbole  figure dans le RCP et la notice pour le public des spécialités concernées. Une liste des médicaments concernés par le symbole , mise à jour mensuellement, peut être consultée sur le site Web de l’AFMPS: www.afmps.be.
Cliquez ici pour retrouver la liste, mise à jour mensuellement, des médicaments concernés par le symbole  dans le Répertoire . Pour ces médicaments la notification d’effets indésirables au Centre de Pharmacovigilance est fortement encouragée.
Quels sont les médicaments repris dans le Répertoire ?2022-05-10T00:06:45+02:00
Dans le Répertoire ne sont repris que les produits enregistrés (autorisés) comme médicaments, ainsi que quelques dispositifs médicaux: les pansements actifs et les dispositifs intrautérins (DIU).
En officine, on trouve aussi des produits qui ne sont pas enregistrés comme médicaments, tels que les compléments alimentaires et les produits cosmétiques, mais qui ressemblent parfois à des médicaments; ces produits ne sont pas repris dans ce Répertoire.
Les préparations magistrales ne sont mentionnées dans le Répertoire que lorsqu’il n’existe pas d’alternative adéquate en spécialité. Le Formulaire Thérapeutique Magistral (FTM), édité par l’AFMPS, reprend des préparations magistrales validées en matière de préparation et de stabilité, et a été choisi autant que possible comme référence.
Pour les spécialités à usage hospitalier (mention U.H.)
    • seul le plus petit conditionnement est mentionné sur le site Web (environnement public). Tous les conditionnements U.H. commercialisés seront prochainement repris dans les environnements hospitaliers (hôpital, ambulatoire) de notre site Web (en développement),
    • les spécialités à usage hospitalier suivantes ne sont pas encore reprises dans le Répertoire:
      • les produits radiopharmaceutiques
      • la nutrition parentérale
      • certains gaz médicaux
Trouver la notice pour le public et le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP)2022-05-10T00:07:30+02:00
Le RCP peut être consulté sur notre site Web www.cbip.be en cliquant sur la “grande gélule bleue”  au niveau du conditionnement, et la notice pour le public en cliquant sur la “petite gélule bleue” . Ce service a été mis en place en collaboration avec l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS).
Important!
Régulièrement, plusieurs dosages ou formes pharmaceutiques d’un médicament sont regroupés dans un seul document (RCP ou notice). Si le document reprend le nom de marque correct, mais p.ex. un autre dosage, il suffit souvent de regarder plus loin dans le document. Pour faciliter la navigation, vous pouvez rechercher des marques-pages dans le document pdf (voir impression écran).
Voies d’administration buccale et apparentées2022-05-10T00:13:27+02:00

Les voies buccale (bucc.), oromuqueuse (oromuq.) et gingivale (gingiv.) concernent les formes administrées dans la cavité buccale: l’administration par voie buccale vise un effet systémique, l’administration se faisant dans la cavité buccale entre les gencives et la joue, tandis que l’administration par voie oromuqueuse vise un effet local ou systémique, l’administration se faisant au niveau de la muqueuse buccale. Le terme oromuqueux est uniquement utilisé lorsque des termes plus spécifiques (tels que sublingual, gingival, buccal, …) ne sont pas d’application et qu’il ne s’agit pas d’une administration orale classique (avec déglutition). L’administration par voie gingivale vise un effet local, l’administration se faisant sur les gencives.

Go to Top